Il faudra repartir

Il faudra repartir, même si les étapes sont belles…


1 commentaire

Japon, Fukuoka : Kushida-Jinja

Fukuoka, 4 – 7 août 2014.

A quelques pas du Ryokan Kashima Honkan où l’on a posé nos valises pour quelques nuits, se trouve le sanctuaire Shinto Kushida-Jinja [櫛田神社], visible du bout de la rue avec son grand Torii [鳥居] de pierre. Ce sanctuaire est dédié à Amaterasu [天照], la déesse du soleil, et à son frère Susanoo [素戔嗚命], le dieu des tempêtes – ce qui explique peut-être pourquoi nous l’avons visité une fois par grand beau temps, et une fois sous un déluge de pluie et de vent! On y voit deux des chars utilisés pendant le festival Hakata Gion Yamakasa [博多祇園山笠], impressionnants par leur hauteur. Un très bel endroit…

Publicités


Poster un commentaire

Japon, Osaka : Dontonbori by night

Osaka, 3 – 4 août 2014.

Entre un avion en partance de Sapporo et un train vers Fukuoka, on fait une courte escale, d’une nuit, à Osaka. On a quitté Hokkaido sous le soleil, l’arrivée à l’aéroport d’Osaka se fait sous une pluie battante… Après un passage éclair à l’hôtel, on va se promener autour de Dontonbori [道頓堀], centre de la vie nocturne, où se trouve un bonne concentration de restaurants (aux façades parfois exubérantes, avec des statues de crabe, de poulpe, ou de fugu géants). En effet, il est hors de question de passer ici sans manger d’Okonomiyaki [お好み焼き], l’une des délicieuses spécialités du Kansai… Dans les rues commerçantes, le long de la rivière, les couleurs des néons et des enseignes lumineuses – dont la célèbre Glico [グリコ] – sont d’autant plus brillantes qu’elles se reflètent, avec la pluie et la nuit, sur l’asphalte humide. Les parapluies – transparents – sont de sortie. Curieusement, un minuscule temple – havre de silence – se cache au cœur de ce quartier animé : au bout d’une étroite ruelle pavée, le Hozen-Ji [法善寺] nous attend, si charmant avec ses statues couverte de mousses…


Poster un commentaire

Japon, Sapporo : Fish Market(s)

Sapporo, 23 juillet – 3 août 2014.

A Sapporo, deux marchés aux poissons permettent de voir au plus près – et au plus frais – les produits de la pèche dans la région : le Nijo Ichiba [二条市場] dans le centre ville, juste à l’est de la Sosei-Gawa; et le Sapporo Jogai Ichiba [札幌場外市場], ou Curb Market, un peu plus à l’écart, du côté de la gare de Soen. Dans les deux cas, on peut acheter les poissons et fruits de mer, ou les déguster sur place dans l’une des nombreuses échoppes qui bordent les étals. Les spécialités d’Hokkaido sont l’oursin, et bien sûr le crabe, sous toutes ses formes. Les stars sont les crabes des neiges et les crabes royaux, impressionnants par leur taille. Un marchand m’a ainsi expliqué que le lot de quatre pattes de cette photo pèse plus d’1,5kg, et est vendu 10.000¥, soit environ 70€. Ce qui laisse imaginer le poids – et le prix – total de la bête…


Poster un commentaire

Japon, Sapporo : La Ballade de Maruyama

Sapporo, 23 juillet – 3 août 2014.

A la lisière ouest de la ville, le Parc de Maruyama [円山公園] repose sur les premiers contreforts de la montagne homonyme. En s’enfonçant dans le parc en arrivant du centre ville, on croise assez vite le Hokkaido Jingu [北海道神], principal sanctuaire Shinto d’Ezo, les territoires du Nord. Après une longue allée de bordée de cyprès, sous le regard des komainu [狛犬] – et des corbeaux – une porte majestueuse donne sur une grande cour entourée de beaux bâtiments de bois. Ema [絵馬] et Omikuji [おみくじ] s’affichent en nombre…

Un peu à l’écart, en se dirigeant vers le zoo, un petit chemin s’enfonce dans la forêt primaire, serpente en grimpant entre les arbres : c’est  le chemin aux 88 jizos, qui mène vers le sommet de la montagne de Maruyama. Ces 88 statues, selon la légende, sont impossibles à compter correctement – le total n’est jamais le même dans un sens et dans l’autre… C’est une belle ballade, au milieu d’arbres magnifiques, qui s’écartent parfois juste assez pour laisser voir, en contrebas, les buildings de Sapporo qui s’étendent alors à perte de vue.


Poster un commentaire

Japon, Sapporo : Susukino

Sapporo, 23 juillet – 3 août 2014.

Implanté dans la partie sud de Sapporo, le quartier de Susukino [すすきの] en est le cœur de la vie nocturne : bars, restaurants, karaoke, boites de nuit et love hotels s’enchaînent sur tous les étages, les grandes artères illuminées de néons croisent de petites ruelles plus que sombres. Le soir, les rues sont pleines de taxis, déposant ou embarquant des groupes de passagers, ou postés à l’arrêt le long des trottoirs, portière arrière gauche ouverte… Petite particularité, les amateurs de ramen [ラーメン] peuvent déguster ces délicieuses soupes de nouilles dans deux minuscules passages, ramen yokocho [ラーメン横丁], qui concentrent une petite douzaine de restaurants, chacun avec sa spécialité.