Il faudra repartir

Il faudra repartir, même si les étapes sont belles…

Japon, Koyasan : Shukubo à l’Eko-In

Poster un commentaire

Koyasan, 13 – 15 août 2014.

Au Koyasan [高野山], nombre de temples accueillent les visiteurs pour la nuit, faisant ainsi office d’auberges : c’est le Shukubo [宿], « l’hébergement des moines ». Cela permet – si l’on veut – de participer aux séances de méditations, de goûter la cuisine végétarienne, et d’assister à différentes cérémonies. C’est ainsi que nous passons notre deuxième nuit sur le mont, dans le temple Eko-In [恵光院].

C’est peu dire que la chambre est belle : les quatre panneaux du fusuma [] sont peints, le décor représente une branche de cerisier d’où s’envole une grue japonaise, sur fond de montagnes. Les couleurs – l’or, principalement – sont magnifiques. Dans les chambres voisines, nous croisons d’autres scènes, le Mont Fuji ou un envol de cigognes, c’est un véritable régal pour les yeux. Pour le reste de la pièce, c’est très classique : un sol de tatamis [] avec une table et quelques coussins, un tokonoma [床の間] agrémenté d’un vase, d’une télévision et d’un petit coffre-fort (seules concessions à la modernité?), et, au fond, une fenêtre donnant sur un minuscule jardin japonais. Au milieu du temple, un jardin intérieur invite à la contemplation…

Le dîner est servi vers 17h30 par deux jeunes moines, qui dressent la table en quatrième vitesse (en fait, deux plateaux chacun, placés à même le sol, légèrement décalés). Au menu : shojin-ryori [精進料理], une cuisine végétarienne. Ce soir, nous avons du tofu [豆腐] sous différentes formes, des tempuras [天ぷら] de légumes, quelques champignons, du riz et des nouilles, une soupe claire, quelques pickles, et un morceau d’orange au dessert. Assez copieux, et surtout très savoureux, les différents goûts sont simples et peu relevés, mais ressortent de manière très intéressante… Après le repas, et une nouvelle promenade nocturne dans l’Oku-No-In [奥の院], c’est le temps du bain chaud : nettoyage du corps de fond en comble, et plongée dans le bassin, où l’eau est brûlante! Entre-temps, la table a été débarrassée, et les futons [布団] ont pris la place au centre de la pièce. Il est temps de dormir, demain le réveil est prévu à six heures…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s